facebook ico

Flic et Police Mon Amour

- validation des commentaires après modération -

un mot de votre part ? | Retour au site


ELEAUME Jean-Maurice de BLOIS a écrit le 20-09-2014 à 23:19

Bravo, joliment bien écrit... bien sur étant dans la même branche ; retraité maintenant j'ai l'impression de vivre ces moments tragiques ou gais. Continue de nous faire vivre d'autres expériences. L'odeur de la "plume" ne nous quittera jamais.....


Pascal de Paris a écrit le 30-08-2014 à 19:27

Bravo pour la phrase : "Plus le garçon est manqué, plus la fille est réussie." Je crois que vous êtes une fille réussie !


Natt de paris a écrit le 08-07-2014 à 10:35

Bravo !


franck de france a écrit le 18-02-2014 à 13:54

C'est super bien. C'est remarquablement écrit. J'ai maintenant envie de lire les livres. Bravo.


patricia Mereau de Morbihan a écrit le 12-02-2014 à 20:17

Que c'est bien écrit !


artous de saint santin de maurs FRANCE a écrit le 12-02-2014 à 15:37

Bonjour bénédicte, nous nous sommes connus à la grande époque de l'UMS 18
Plce Charles Dullin Paris 18 ème arrdt.Je suis en retraite et je vais me dépêcher de lire vos ouvrages. Cordialement,
Daniel.


SOLSONA de Rennes a écrit le 22-02-2013 à 10:00

Voilà un énième moment difficile pour la maison Police.
Ironie du sort, cet évènement tragique intervient en plein débat sur la récidive.

Je viens d'apprendre que cet individu a été condamné à six reprises pour des délits routiers.

La récidive? Allons y! Parlons en!

On voudrait nous faire croire que le récidiviste est une victime de la société. A en culpabiliser presque la Police de faire son travail si on va par là.

Deux morts.

La justice est frileuse, surtout en ce qui concerne les infractions routières, pour lesquelles un aménagement de peine est à l'étude.

Deux morts

On voudrait nous faire croire, entre les lignes, que "le routier" reste un désordre mineur de l'ordre public.

Deux morts.

Un individu auteur de 498 infractions d'excès de vitesse en 4 ans, relaxé, malgré un dossier en béton.
Un individu auteur de 94 excès de vitesse, dont plus de la moitié au delà des 50 km/h de la vitesse autorisée, dont un petit 265 km/h pour 70 autorisés, relaxé, malgré un dossier, en béton


mireille masson de Turckheim/France a écrit le 03-10-2012 à 08:41

Sur les lignes Seyes de ce cahier, je prends ma plume Sergent-Major pour saluer le brigadier F. et sa digne subalterne.
J’ai l’impression d’avoir été transportée au cœur d’un merveilleux territoire. Un territoire rare. Un territoire en voie de disparition : un îlot de langue française avec ses mots bien posés, bien employés : respectés !
Pas de respect pour la langue, pas de respect pour les gens.
Le raccourci peut paraître excessif, mais il n’est pas si caricatural que ça. L’apprentissage du français est aussi celui du respect des règles en général et par extension du respect de l‘autre. CQFD.
Merci et bravo Bénédicte.


KROENIG de MONTIGNY-LES-CORMEILLES a écrit le 16-08-2012 à 16:01

Bonjour, je ne suis pas fonctionnaire de police mais, de par mon métier de juriste, j'ai travaillé avec la police. Par ailleurs, j'ai eu des amis inspecteurs d'un fameux commissariat pilote de Paris (avant la réforme des OPJ).Je connais donc, un peu, le mileu. Voila quelque temps déjà que je "fréquente" votre blog, et j'ai bien sûr, dévoré vos 2 bouquins.Très bien écrits, un sacré sens de l'humour,une description "hard" mais réelle du quotidien. Félicitations pour votre courage, votre persévérance et votre sens du détail.Je ne pense pas que le nouveau gouvernement apporte beaucoup de changements, d'autant que je connais M.Valls (personne n'est parfait !)depuis une trentaine d'année. Donc, ne rêvons pas ! En tous les cas, continuez d'écrire comme vous le faites, et encore bravo !
Cordialement,
Michel


bourdon daniel de paris a écrit le 26-05-2012 à 14:23

bonjour Bénédicte
j'ai acheté tes deux livres, je te félicite , pour les deux témoignages, je suis pour ma part l'auteur de "FLAG" écrit en collaboration avec elodie charmann journaliste, je voulais faire passer mon amour pour le flag aux lecteurs,
je suis major dans une bac civil de nuit, et bientôt en retraite en octobre, je voulais donc te félicité pour ts livres a bientôt.


Christophe de Courtry/France a écrit le 21-05-2012 à 15:02

Il y a des livres que l'on lit pour s'évader, d'autres pour s'informer, d'autres encore pour apprendre. « Flic » fut pour moi encore autre chose, tout cela à la fois bien sur et plus encore. Cette réalité, que nous côtoyons tous plus ou moins (que l'on soit « flic » ou pas), ces moments souvent difficiles, la mort omniprésente, sont décrits dans un style direct et limpide. J'aime aussi l'espoir qui naît à la fin de certaines histoires. Même quand le ciel est sombre, l'éclaircie qui s’immisce entre les nuages, en devient encore plus belle.
Ce livre, je l'ai commencé et comme une drogue, je n'ai pu le lâcher qu'une fois la dernière page lue. C'est là que j'ai trouvé le lien vers ce site, et j'ai eu envie de remercier l'auteur pour ces histoires partagées. J'ai été très touché par plusieurs récits. Merci Bénédicte.
J'entame dès ce soir, le second livre.

PS : J'espère que le jeu R.E. acheté sur P.M. vous a pleinement satisfaite (outre la rapidité d'envoi) ;o)


marylin de auxerre, france a écrit le 21-04-2012 à 18:13

madame,
je tenais à vous faire part de ma joie et de mon émotion en lisant votre premier livre, j'ai été ADS durant 3 ans et à démissionné à contre coeur..et ca fait 10 ans que la police me manque, (je repasse les concours cette année après mettre rendu compte que ça fait 10 ans que je parle et agit comme un flic)et votre livre ma permis de me replonger dans les souvenirs douloureux, joyeux, humoristiques.Un vrai plaisir. Je me suis retrouvée. mon premier cadavre, AVP mortel, suicide, arrestation, les soucis de hiérarchie etc..tout est dit.Merci infiniment. je commence votre second livre aujourd'hui
au plaisir de vous lire


Julie de Bordeaux a écrit le 08-02-2012 à 12:57

Bonjour Madame,

Je suis étudiante en 3e année de sociologie. Suite à la lecture de votre livre, j'ai eu très envie de rédiger mon mémoire sur le thème des femmes dans la police. Accepteriez-vous de répondre à un questionnaire, que j'ai solidement élaboré à partir de votre ouvrage "Flic", et qui viendra étayer mon mémoire.

Je vous en remercie par avance,

Cordialement.
Julie


Jumilhac a écrit le 05-02-2012 à 16:02

Un lien hier sur je ne sais plus quel site et me voilà arrivé là. Un premier mot survolé et bon, allez j'en lis un autre. Et je suis allé jusqu'à la dernière page. Captivants, remarquablement écrits, je vais revenir au début au cas ou le lien m'aurait amené en cours de route.
Intelligence, capacités humaines, esprit critique affuté, quelqu'un d'important.


Helderle sandrine de Rixheim/France a écrit le 23-01-2012 à 20:58

Bonsoir,
je ne fais pas partie de la profession mais je tenais simplement part ce billet vous faire part de mon soutien. Et je voudrais vous dire aussi qu'il y a encore & toujours une partie de la population qui continue à penser que la police est un service public indispensable. Enfin voila, ceci pour vous dire que c'est suite à l'article de Marc sur son mur (suicides ds la police-prévention) et l'envie de changement en ce qui concerne ce que je lis habituellement, S.King (et oui, il en faut aussi!!), que je me suis rendue sur le site Amazon pour y passer commande de votre bouquin, "Police mon Amour"! Du coup, c'est avec l'achat de 4 bouquins que je clos ma commande.. "Police Mon amour"; "Flic2rue"" "Flic:Chronique de la police"; & bien sûr "Flic c'est pas du cinoche" dont j'attends maintenant la livraison avec beaucoup d'impatience!Je voudrais pour finir, simplement vous remercier d'être là et de faire votre métier..

Sandrine.


Maïcool de Incourt, Belgique a écrit le 21-01-2012 à 15:10

Je n'ai pas lu tes livres (je sais, ça va faire con dans le livre d'or) mais ton blog, découvert par hasard, m'a donné la furieuse envie de courir chez le bouquiniste faire augmenter le montant de tes droits d'auteur... que dire des extraits y cités que tu ne sais déjà ? que ton vécu est le nôtre ? que la connerie et la bassesse n'ont pas de frontières, pas plus que l'humanité ou le désir de servir ? que ce métier est décrié partout de la même façon ? que tes écrits devraient être gravés dans le marbre du fronton des écoles de Police (s'ils étaient en marbre) ? que ces quelques lignes me font (presque) regretter d'avoir lâché le bitume pour un poste (presque) planqué dans un dispatching ?
Tout ça, tu le sais déjà (sauf peut être, je te l'accorde, pour le dernier point)
Que dire alors ? Peut être tout simplement merci. Merci d'être une porte parole (même si tu t'en défendras sans doute), merci de sortir le Flic de son costard de grand-vilain-pas-beau qui sait même pas écrire sans faute


pascal de mantes la jolie a écrit le 02-01-2012 à 15:37

Bénédicte bonjour,
Tous mes vœux pour cette année 2012, qu'elle soit remplie de petits bonheurs au quotidien. On s'est connu en 1984-1985 à l'ENPP mais n'étant pas dans la même classe, je doute que tu te souvienne de moi, peut importe. Moi je me souviens de toi en tant que très belle femme mais surtout en tant que major de sa promotion. Je ne savais pas que tu avais quitté les rangs, ni que tu écrivais. Je vais m'acheter tes livres de suite et reviendrai te faire un coucou ici à défaut de te revoir. Excellente continuation. Bises


Rémy de Toulon a écrit le 27-12-2011 à 22:14

Bonsoir Bénédicte
Moi aussi j'ai acheté tes 2 livres.
C'est marrant comme j'ai l'impression de nous sommes une catégorie de personnes différentes (policiers). Ayant presque 15 ans de boîte je peux te dire que beaucoup de choses on changé. Au plaisir de te rencontrer un jour.....


Zen Ethic de France a écrit le 13-12-2011 à 20:54

Votre plume porte en elle bien des espoirs, elle met les pendules à l'heure, des points sur les i, nous réconcilie et c'est un véritable enchantement de vous lire :)
Vous avez changé d'étui et c'est elle que vous sortez aujourd'hui, et le service qu'elle rend à tout le monde, à vos ex-collègues, à nos concitoyens, est immense, à mon avis :)
Félicitations Bénédicte, et au plaisir toujours renouvelé de parcourir vos lucides et si magnifiques billets :)


Charly Ott de FRANCE a écrit le 12-12-2011 à 21:29

Merci de vous lire. C'est en faisant mon travail que j'ai eu enfin l'honneur d'avoir encore une "punition" de là haut... Je suis ravie de lire et de voir des collègues et vous même, être dans le même bateau... A bientôt!!!


Page 1/16 Page suivante

Merci...

Créez votre livre d'or avec Livre-dor.net

Trouvez un partenaire de tennis avec TennisBros.com



Première page du livre d’or