Le Livre d'Or de L'Arié...Joie

Retour au site Laissez un Message à l'Arié...Joie. Nombre de message(s) : 389

Claude MAGIONNI de BAZET (65) a écrit le 25-06-2018 à 06:55

B‌onjour Guy,
Tes reportages en diaporama sont et resteront toujours le témoin de ta passion que tu transmet à merveille.
Bravo pour ton dernier BRETAGNE et continue dans ta voie.
Bien amicalement
Claude

Rolande ALEKSANDROWICZ de NOISY le GRAND (93) a écrit le 25-06-2018 à 06:43

Fier comme Artaban, vous pouvez l’être d’une part avec le comptage réel de vos « visiteurs » et d’autre part avec ce magnifique et fascinant diaporama sur la BRETAGNE « ARMOR/ARVOR » sur fond du Bagad de LANN-BIHOUÉ qui m’a fait rêver. Et j’ai même pu au passage enrichir mon vocabulaire avec des mots tels que : miquelets, amas coquiller, cosmogonie, « PONDALEZ » (sans avoir fait le rapprochement avec « PONT D’ALLEE », ces maisons à colombages).

Lorsque nous avons été en BRETAGNE il y a quelques années nous en avons gardé mon mari et moi un excellent souvenir, notamment de Fort la Latte et bien d’autres petites villes.
Je l’ai fait suivre en priorité à mon mari pour lui rappeler le bon vieux temps où il a passé la majeure partie des vacances de son enfance à ROMILLÉ avec la chanson « la Paimpolaise » qu’il fredonne encore jusqu’aujourd’hui et pour moi le livre de Pierre LOTI « Pêcheurs d’Islande » dans la Bibliothèque Verte » que je possède encore!

Admirativement Vôtre,

Olivier CÉBE de FONTRIEU (81) a écrit le 11-06-2018 à 08:26

Cher Monsieur,

Tout d'abord, permettez-moi de faire appel à votre compréhension pour le retard que j'ai mis à répondre à votre message et qui ne saurait être lié à un quelconque désintérêt de ma part.

Bien au contraire je suis ravi de cet échange car j'avais eu l'occasion de découvrir votre travail, alerté par l'illustration en signe de continuité de l'ouvrage édité en son temps par les éditions Rando Pyrénéenes avec lesquelles j'eus maintes fois l'occasion de travailler.

Ne me qualifiez pas de spécialiste : nous avons chacun nos compétences mais surtout le plaisir de nous investir dans le partage de ce qui nous touche.

A ce titre votre livret sur le Sentier Cathare est très réussi dans sa forme, ses textes (et leur répartition) servis par de très belles illustrations. C'est bien volontiers que je retiens le principe de m'en faire l'écho dans les Cahiers d'Etudes Cathares qui reprennent leur parution.

Danièle S. de Esmery-Hallon a écrit le 07-06-2018 à 15:07

Bonjour. Merci à vous pour l'envoi des livres commandés que j'ai reçus ce jour. J'ai eu le plaisir de découvrir la dédicace. Croyez-bien que si j'en avais la possibilité c'est avec un grand plaisir que je partirais à la découverte de votre région. Qui sait peut-être un jour. Je vais, en attendant, la découvrir par l'intermédiaire des carnets et du fil de l'Arize. Cordialement. Danièle.

Michel Buc de LE FOSSAT (09) a écrit le 25-05-2018 à 16:18

Guy Pujol couche son enfance sur le papier
Guy Pujol, le petit blondinet aux cheveux blancs des Bordes-sur-Arize, a bien grandi. À presque 70 piges, la moustache tout aussi blanche que bien garnie et ordonnée cache, c'est un peu dommage, un sourire continuel. Ce sourire veut dire : «A la retraite, je fais ce que je veux». Et ce qu'il veut, c'est raconter quelques épisodes craquants de sa craquante jeunesse, en l'occurrence ce qu'il s'est passé ou en tout cas ce dont il veut se souvenir des quatre premiers mois de l'année «56». Et qui pourrait intéresser des amis, des copains et copines ou des passionnés de terroir. C'est ainsi que Guy Pujol, qui se fait appeler «l'Arié… joie», a couché sur le papier des poèmes, des textes en vers et en prose comme chuchotés dans le creux de l'oreille puis regroupés dans un ouvrage pesant au moins 160 pages. Et intitulé par une formule dont lui seul a le secret : «Au fil de l'Arize-A cœur ou vers, tome 1».

Michel Buc de LE FOSSAT (09) a écrit le 25-05-2018 à 12:58

Au fil des pages donc, «l'écrivain-retraité-heureux», après une vie comptée à la virgule près dans une banque parisienne, conte toujours, mais avec des lettres, sa vie le long de la rivière tranquille qui coule devant les maisons des Bordes-sur-Arize. «Dès ma retraite, je me suis passionné pour les lettres et j'ai découvert l'écriture poétique en quatrains.» Il venait d'avoir 7 ans lorsqu'il vécut sa première expérience de chasseur de bécasse en compagnie de son papa, receveur des postes au village et fine gâchette au pays. Nous sommes en hiver et les quatrains s'enchaînent et se mêlent au rythme des frimas de février. Guy trouvera là son terreau favori : les saisons. Malgré ses nombreuses escapades de par le vaste monde et ses merveilles, «l'Arié… joie» semble tirer sa joie de ses premiers pas dans son village natal avec dans ses souvenirs ceux qui l'ont fabriqué pour qu'il devienne aujourd'hui la somme de ses rencontres.

Michel Buc de LE FOSSAT (09) a écrit le 25-05-2018 à 12:56

Encore des comptes ! Et en toute simplicité, c'est au château de Ligny, aux Bordes-sur-Arize, qu'il a retrouvé ses racines, ses amis des quatre cents coups, ses camarades de billes à la récré, qui maintenant le pressent pour qu'il griffonne un mot sur la page de garde de son best-seller. En attendant le deuxième tome.

La Dépêche du Midi

Christian MOCCELLIN de St ESTÈVE (66) a écrit le 22-05-2018 à 08:06

MERCI GUY pour ton invitation à LIGNY le 19 Mai.J'ai été accueilli chaleureusement par les Bordésiens. Plongé dans l' ambiance du village c'était un moment très agréable. J'aurais aimé causer avec plus de personnes mais nous voulions rentrer avant la nuit. Tu as tout parfaitement organisé, les produits dégustés étaient excellents. Bravo aux artistes, dommage de partir avant la fin.

Au fil de l'Arize est plaisant à lire, tu dois continuer ainsi. Ces histoires me rappellent mon enfance.

Au plaisir d'une nouvelle rencontre,reçois ainsi que ton épouse toute notre amitié.

SERGE DATH BISSAC a écrit le 14-05-2018 à 15:38

Une vision du voyages qui m'a fait aller vers ce métier et qui a tendance à se perdre,«Le voyageur voit ce qu’il voit, le touriste voit ce qu’il est venu voir» merci à l'Arié..joie Globe-trotter.

Page 1/39 Page suivante