Serge Larochelle

Signer le livre d'or.


Nicole V. de Lévis QC a écrit le 23-06-2013 à 03:23

Bonjour M. Larochelle,

Je viens de terminer votre livre et tenais à vous féliciter pour ce beau travail d’écriture, de démystification de la dépression. J’ai lu votre livre souvent avec beaucoup d’émotion et j’ai même pleuré lors de certains passages, mais aussi en riant a plusieurs endroits, vous savez bien raconter.

Il demeurera pour moi un livre de chevet avec lequel je n’hésiterai pas à me référer lorsque j’aurais certains bas dans ma vie, un bon livre de référence.
Merci pour votre courage et du chemin que vous avez parcouru et combattu en silence pendant si longtemps. J’ai déjà très hâte à la suite… Vivement un deuxième volume.

Merci de votre courage et pour ce livre si humain.


Jean-Pierre Pleau de Drummondville / Canada a écrit le 14-05-2013 à 22:14

Ton livre m'a fait davantage comprendre tout ce que tu as vécu! Chapeau pour ta remontée !! Ton beau-frère !


Robert Parisé a écrit le 27-04-2013 à 06:51

Suite : Il répondit "je bâtis une cathédrale". C'est cela, nous bâtissons la cathédrale de l'univers.

Nous sommes, chacun a notre façon, une pierre unique vivante, sans laquelle l'édifice ne tiendrait pas.

Vous, vous le faite, entre autres par votre livre, écrit avec l'intelligence du coeur et qui, de ce fait, atteindra les coeurs trop nombreux broyés par un monde parfois trop cruel.

Votre livre évoque une détresse qui étreint jusqu'à l'âme : il est simple dans sa structure, profond dans son contenu.

L'écriture libère, dit-on; en vous libérant vous même, vous n'avez pas idée de tous ceux que vous amènerez sur les chemins de la délivrance.

Que le soleil illumine vos jours et rayonne sur votre entourage

Robert Parisé


Robert Parisé a écrit le 27-04-2013 à 06:50

Cher Monsieur Larochelle,

Je suis le dernier d'une famille de six, comme vous; tout comme vous j'ai trois filles splendides ( pas toujours reposantes). Amoureux de la lecture, de l'écriture et de la musique, j'ai aussi fréquenté les sciences sociales au point d'en faire carrière universitaire.

A la lecture de votre livre, un vers de Musset m'est revenu a l'esprit: "Les plus désespérés sont les chants les plus beaux et j'en sais, L'immortels qui sont purs sanglots"

Votre livre est beau et le désespoir qui s'y profile en filigrane..Vous l'avez surmonté, j'en suis convaincu, en traversant le labyrinthe de notre édifiant système de santé.

Je n'ai pas la compétence pour vous conseiller; je laisse la psycho a ma benjamine.

Cependant, il est des anecdotes qui peuvent nous amener a déceler une certaine clarté dans le mystère de nos vies : Au Moyen Age, un maçon oeuvrait sur un chantier de construction (sans doute non syndiqué!). Passant par là, un moine s'enquit de ce qu'il faisait. Il ré


Lyne Jacques a écrit le 27-04-2013 à 06:49

Grâce à ton livre, j'ai découvert la fragilité intérieur des personnes atteintes de dépression. Tu m'as emmenée à des endroits secrets que je ne connaissais pas. Par ton récit tu as su me toucher, ceci m' a ouvert l'esprit et a changé ma perception face à cette maladie. Bon courage à toi pour l'avenir, j'espère être près de toi pour t'accompagner dans ta nouvelle voie. Bon succès dans tous tes projets!!


Piloutine a écrit le 27-04-2013 à 06:47

humilité et détermination voila ce qui te résume M. Larochelle car défoncer le tabou de la dépression n'est pas chose facile dans notre société de luxure et d'individualisme. Ce livre est l'exemple que nous pouvons s'en sortir et être heureux car chacun mérite son bonheur.......Je suis certaines que plusieurs auront intérets à te connaitre par tes conférences et oser en parler !!!! bonne continuation. Piloutine


Claudette Larochelle Pleau a écrit le 27-04-2013 à 06:46

Profondeur & libérateur...voilà ce que je retiens de ton tout premier volume. Ce dernier rend bien toutes les douleurs & les années très difficiles lesquelles sont maintenant derrière toi!

Merci à toi pour tout l'espoir donné d'un retour au bonheur de vivre à tous ceux & celles qui en ont grand besoin! Toutes mes félicitations!!!

Ta soeur Claudette!


jocelyne fraser a écrit le 27-04-2013 à 06:45

PETIT HOMME TELLEMENT GRAND c'est les mots qui me viennent à l'esprist; quelle transparence dans ce premier livre; tu te livres a coeur ouvert. On peut suivre ton cheminement parsemé d'épines et de tant de questions existentielles; Félicitation


Page précédente Page 2/2

Créez votre livre d'or avec Livre-dor.net

Trouvez un partenaire de tennis avec TennisBros.com